Qui nous sommes

Mise à l’abri du prix : la genèse de l’association

Démission collective des membres du jury de l’association Walter Benjamin sans frontières

Les membres soussignés de l’association Walter Benjamin sans frontières et du jury du prix Walter Benjamin ont pris connaissance avec consternation et inquiétude des textes publiés, dans son blog, par Jean-Pierre Bonnel, président de l’association Walter Benjamin.  En effet, certains de ces textes laissent entendre que l’association Walter Benjamin pourrait se rapprocher de l’ancien président du centre méditerranéen de la littérature, André Bonet, qui a rallié le candidat d’extrême droite Louis Aliot, à Perpignan, afin, notamment, de « montrer que le rejet de l’étranger, du migrant, de l’éternel exilé – ce que fut Walter Benjamin – n’est plus dans le programme du RN et dans la tête du candidat Aliot ».

Ils se désolidarisent totalement de cette déclaration qui voudrait faire croire, naïvement, à une « innocence » retrouvée du candidat du rassemblement national et de ses colistiers, candidat qui dans le même temps reçoit le soutien d’Éric Zemmour, récemment condamné pour incitation à la haine raciale. Dans ce contexte, comment accepter qu’André Bonet ose prononcer le nom de Walter Benjamin et s’emparer d’Albert Camus, pour les instrumentaliser lors de la conférence de presse de lancement de campagne du candidat d’extrême droite ?

Ils considèrent qu’en s’exprimant publiquement de la sorte, le président de l’association participe à la stratégie de reconquête du Rassemblement national et affirment qu’ils s’opposeront fermement à toute initiative et tout acte contraires aux principes et valeurs qui ont habité la vie et la pensée de Walter Benjamin.

En conséquence, ils décident de démissionner de leur fonction actuelle dans le cadre de l’association Walter Benjamin sans frontières et annoncent la création d’une nouvelle structure entièrement dédiée au prix européen de l’essai Walter Benjamin. Cette démarche sera entreprise dans les jours qui viennent, afin de pouvoir travailler dès le printemps à la sélection du lauréat 2020, rendu public à l’automne 2020.

Les soussignés,

Marc Berdet 

Madeleine Claus

Dominique Delpirou

Emmanuel Faye

Dani Karavan

Jean Lacoste

Maria Maïlat 

Nathalie Raoux

Anne Roche

Bruno Tackels

Le 10 mars 2020