Le Maire de Perpignan renonce au nom Walter Benjamin pour le centre d’art contemporain

Mona Benjamin sur Radio Bleue le 11 mars 2021

Finalement, Louis Aliot renonce à l’usage du nom Walter Benjamin à Perpignan en débaptisant le centre d’art contemporain. La réaction de Mona Benjamin, petite fille du philosophe, qui exprime son soulagement au micro de France Bleue.

Hélène Peytavi, coquillages, 2019

En effet, lors du conseil municipal du 16 février 2021, Louis Aliot annonçait accéder à la demande de Mona et Kim Benjamin en renonçant au nom Walter Benjamin pour le centre d’art contemporain sur lequel, par ailleurs, le 1er adjoint, Charles Pons, annonçait à la presse locale le 7 février 2021, la possibilité que le bâtiment soit vendu à une enseigne de prêt-à-porter italien!

Conseil municipal du 16 février 2021: à écouter à partir de 1 h 47 minutes et 25 secondes (1.47.25) jusqu’à 1 h 56 minutes et 14 secondes (1.56.14)
https://www.mairie-perpignan.fr/fr/information/unes/conseil-municipal-en-direct

La réaction de Mona et Kim Benjamin aux lendemain du Conseil municipal.

Thank you so much for the latest news. What an interesting turn of events, not least Aliot turning things on their head and deciding to lay the blame for this whole affair on his predecessor. On a lighter note, Kim and I never thought we would ever see the words “prêt-à-porter” mentioned in the same sentence as our grandfather! 

Mona et Kim Benjamin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.